l’ automobiliste suisse de l‘année


Une finale pleine de suspens pour «l’automobiliste suisse de l‘année 2017»

La finale de «l’automobiliste suisse de l‘année» a offert un beau suspens. Les 26 finalistes se sont affrontés lors de 14 difficiles épreuves organisées au Centre TCS Training & Event de Niederstocken. Les trois premiers sont issus des trois régions linguistiques de la Suisse avec Guillaume Légeret de Fribourg, Pascal Wedam de Regensdorf et le Tessinois Fabio Orlando. Le vainqueur définitif de ce trio sera annoncé en janvier. 

 

 

de gauche à droite: P. Wedam, G. Légeret, F. Orlando, P. Schmid (Volkswagen), J. Petersen (auto-illustrierte)

 

Il y a un Dieu pour les automobilistes. Il avait fait en sorte que les conditions de la finale de «l’automobiliste suisse de l’année» réunissant les 26 finalistes au Centre TCS Training & Event de Stockenthal soient parfaites. Les 23 participants et 3 participantes ont dû accomplir 14 épreuves très exigeantes. 

 

Par comparaison aux qualifications qui s’étaient tenues dans toute la Suisse, le niveau des 14 épreuves de la finale était encore plus élevé. Après avoir remis leur portable et s’être soumis à l’alcootest, les participants ont dû exécuter le parcours de dextérité, le freinage ciblé, le montage des chaînes et répondre à un questionnaire sur les premiers secours ou encore la circulation routière. Lors des quatre épreuves par équipe, les binômes, composés au hasard, ont dû prouver leurs compétences, par exemple, pour changer une roue ou répondre à des questions sur le code de la route ou encore piloter à l’aveugle. Les exercices étaient notés selon un barème prédéfini. 

 

Des finalistes motivés

 

Tous les participants ont exécutés ces épreuves avec motivation et discipline. Leur motivation ne risquait pas de manquer compte tenu du prix qui attend le gagnant dont le nom sera annoncé en janvier 2018 : une VW Golf GTI. Pour garantir l’équité, les participants étaient au volant de la même  VW Golf R et non de leur véhicule. «La finale a été passionnante grâce à la participation de tous ces automobilistes motivés», a déclaré Roger Egolf, Directeur de TCS Training & Events. «On sentait bien que tous les participants n’étaient pas seulement motivés par la possibilité de gagner la VW Golf GTI mais surtout par la compétition en elle-même.»

 

 

Après évaluation des résultats, ce sont trois représentants de chaque région linguistique de la Suisse qui sont arrivés aux premières places : Guillaume Légeret de Fribourg, Pascal Wedam de Regensdorf et Fabio Orlando du Tessin. Ils ont tous les trois déclarés avoir beaucoup appris lors de cette finale exigeante. Ils seront récompensés par une visite exclusive de l’usine de l’écurie de Formule 1Toro Rosso avant l’annonce officielle du classement définitif en janvier.

 


Impression