IMPRession


EMMEN, 17.06.2017

La finale du 1er octobre 2017 approche à grands pas. À Emmen deux participants se sont de nouveau qualifiés pour le passage final. Sur le site, les experts du Touring-Club de Suisse et du Conseil de la Sécurité Routière ont certifié que les candidates et candidats avaient déjà un haut niveau de formation et de l’enthousiasme pour apprendre. Ils admettent qu’il était de nouveau très difficile de désigner deux vainqueurs.

 

Le centre de formation en conduite du TCS à Emmen n’est peut-être pas l’institution la plus grande et la mieux équipée du genre. Les mauvaises langues parlent même avec dédain d’une installation « Mickey Mouse », en raison des surfaces modestes. Mais l’instructeur du TCS Adi Lichti et l‘expert CSR Martin Steffen ne se sont pas laissés détourner de leur tâche délicate par cela. Et c’était celle-ci: extirper deux vainqueurs des huit candidats en grande majorité très jeunes. 


Déjà au début en salle pour cours théoriques, motivations, objectifs et attentes ont été  demandés. Il fut intéressant de remarquer qu’il n’y avait nulle part sur la liste « Gagner une VW », car le chemin jusque-là est encore long. Certains voulaient se laisser surprendre, et voir ce qui arriverait, apprendre de nouvelles choses, et aussi rafraîchir et revoir ce qui a été appris précédemment. Sans cesse le souhait a été formulé de connaître les limites de ses propres capacités et aussi celles du véhicule. Et ce bien entendu dans les situations extrêmes, que l’on veut éviter, mais que chaque conducteur peut cependant rencontrer, que ce soit par sa propre inattention ou par l’erreur d’un autre usager de la route. C’est la raison pour laquelle les thèmes « Bien estimer les situations routières » ainsi que « Réaction adéquate » étaient tous les deux au premier plan.

 

Jeux aquatiques. Les participants ne furent pas déçus, et se représentaient ces situations tout à fait facilement – un peu d’eau et deux revêtements de chaussée différents suffisent déjà à produire les situations extrêmes redoutées. C’est un soulagement que les obstacles surgissant du sol n’étaient pas de vraies personnes.


Et une fois de plus, les participants furent félicités. Ils s’efforçaient de mettre à nu leurs faiblesses et leurs forces. C’est un point important, car ce n’est que quand on détermine objectivement et honnêtement où on en est, que l’on peut envisager les prochaines étapes d’apprentissage. Toutefois, faire semblant devant les hommes du TCS et du CSR aurait été une tâche difficile…

 

Les deux vainqueurs de Emmen sont Christian Härri (27) sur Skoda Fabia RS et Fabian Hug (24) sur VW Golf R.

Texte et photos: Stefan Fritschi